Les médias en parlent

  • Moxie

    Jennifer Mathieu

    • Milan
    • 6 Mars 2019

    Quand le sexisme fait la loi, pas question de baisser les bras: le magazine "Moxie" contre-attaque !

    Vivan Carter en a marre.
    Marre que l'équipe de foot de son lycée se croie tout permis.
    Marre qu'on impose des règles vestimentaires aux filles, mais jamais aux garçons.
    Marre du sexisme ordinaire dans les couloirs du bahut et des profs qui ferment les yeux.
    Plus que tout, Vivan en a marre qu'on lui dise qui elle doit être.
    Alors, Vivian Carter dit STOP.
    Suivant l'exemple de sa mère, qui appartenait au mouvement féministe punk des Riot Grrrl dans les années 90, Vivian lance anonymement un fanzine féministe appelé "Moxie", qu'elle diffuse en secret dans son lycée.
    Très vite, le magazine rencontre un franc succès. Via le fanzine, Vivian suggère à ses lectrices, les "Moxie Girls", de mener des actions : d'abord discrètes (se dessiner des étoiles et des coeurs sur les mains), puis de plus en plus visibles (venir en robes de chambre pour protester contre les restrictions vestimentaires, coller sur toutes les voitures du parking du lycée des autocollants dénonçant les actions sexistes des élèves...).
    Très vite, le fanzine est interdit par le principal, mais les filles ne comptent pas en rester là : dans les couloirs du lycée, on murmure que la révolution est en marche !
    Les Moxie Girls contre-attaquent !

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Dans le Poitou, à Mirebeau, il y a une race d'ânes qui a pris le nom du village. On les appelle des mirebalais. Ce sont des ânes particulièrement robustes... Il existe des hommes qui ont ces mêmes capacités... ».

    Sous la France de Louis XV le bien-aimé, au coeur de cette vie de cour, la marquise de Pompadour trône en reine des favorites jusqu'à l'arrivée impromptue de Mauro. Ce jeune éphèbe à l'insolente musculature a acquis la réputation sulfureuse d'être le meilleur mirebalais du royaume. Dans la torpeur de la nuit, il prête sa fougue pour honorer les dames délaissées par leurs nobles maris fatigués... Mais au sein de cette société d'Ancien régime où l'intrigue se mêle à l'ambition, Mauro va provoquer des inimitiés aussi tenaces que mortelles. Peut-on jouer avec l'amour sans en devenir l'esclave ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ajouter au panier
    En stock
  • En 2020, les Chinois ont mis au point une arme biologique appelée Wuhan-400 « parce qu'elle a été développée dans leurs laboratoires à la périphérie de la ville de Wuhan, et que c'est la quatre-centième souche viable créée par l'homme dans ce centre de recherche. » Les symptômes de ce micro-organisme viral ressemblent à s'y pméprendre à ceux du coronavirus 2019- nCoV : Vertiges, fièvres, courbatures, nausées... Et, tout comme le coronavirus qui fait trembler le monde actuellement - dont le foyer originel se trouve précisément dans cette région de Chine -, le Wuhan-400 décrit par Dean Koontz se transmet à l'homme et se révèle mortel. En quelques heures, il serait capable d'anéantir une ville entière.
    Inexorablement, l'épidémie se propage...
    /> Depuis, sa parution, ce roman aujourd'hui prophétique, s'est vendu à 3 millions d'exemplaires dans le monde.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ajouter au panier
    En stock
  • L'EMIRAT

    GARBOUJ BECHIR

    • Demeter
    • 1 Janvier 2021
    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans l'Irak rural d'aujourd'hui, alors que des combats sévissent, la narratrice a, en cachette, une relation amoureuse avec Mohammed. Celui-ci meurt sous les obus, elle est enceinte. Destin inéluctable : elle sera tuée par Amir, le frère aîné, dépositaire de l'autorité masculine depuis le décès du père. Un crime pour laver l'honneur de la famille, laquelle approuve en pleurs et en silence : la belle-soeur, épouse soumise ; le jeune Hassan qui aimerait fuir le pays ; la mère qui a bâti pour ses filles la même prison que pour elle ; Ali, tolérant mais lâche ; et la petite soeur, Layla, celle pour qui on tue, afin que cela serve d'exemple.
    Résonnent en contrepoint la présence tutélaire de Gilgamesh et la poésie du Tigre, fleuve qui porte en lui la mémoire du pays et la perdition des hommes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Comment de´noncer ce que l'Europe veut a` tout prix ignorer ?

    L'Alge´rien Salim Zerrouki utilise un humour cinglant, noir, horriblement grinc¸ant et de´rangeant pour raconter ce que l'Europe appelle « crise migratoire » et regarde comme une menace.

    Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), pre`s de 17 000 personnes sont mortes ou disparues en Me´diterrane´e depuis 2014. En re´alite´, elles sont bien plus nombreuses.
    Parmi les migrants qui meurent chaque anne´e dans le monde, pre`s de trois sur quatre perdent la vie aux portes de l'Europe.

    Salim Zerrouki tente de re´veiller le peu d'humanite´ qui sommeille en nous.

    Alors que l'Union europe´enne finance des garde-co^tes libyens charge´s de ramener les migrants dans les camps de de´tention, qu'elle empe^che les ONG de secourir les embarcations en perdition en Me´diterrane´e, Salim Zerrouki s'efforce - quitte a` choquer - de nous faire prendre conscience de nos responsabilite´s.

    Comment re´ussir sa migration clandestine de´livre des conseils essentiels pour survivre a` la noyade, aux viols, a` la torture, au vol d'organes. Neuf histoires inde´pendantes.

    Toute ressemblance avec des faits re´els n'est pas fortuite...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ça y est. Je nage en plein bonheur. Avec Noémie, c'est l'amour fou, et ma chaîne Henri OMG bat des records de vues. En plus, j'ai un nouveau BFF mille fois plus cool que Tam. Mais avec ma mère qui rêve d'aller à Une famille en or, ma soeur Charlie qui fait la grève de la vaisselle, et monsieur Blanchette qui veut que je devienne le visage ­officiel du lycée, c'est dur de rester zen. Tout ça pour dire que le bonheur, c'est compliqué. Surtout quand tu t'appelles Henri Bastien.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Je ne pense pas que la thèse selon laquelle il y a des «obligations» qui naissent pour les Etats en dehors ou contre leur volonté soit vérifiable en droit international positif et c'est la raison pour laquelle je soutiendrai la thèse passée de mode selon laquelle la volonté des Etats est encore au fondement du droit international. Que la renonciation au volontarisme soit un effet de mode, cela est certain. C'est, je le crois, le plus souvent par mimétisme que dans les Etats du tiers-monde, y compris dans le mien, la plupart des cours et des manuels de droit international adoptent ce positionnement. Je ne suis pas de ceux qui tiennent le dépassement de la volonté de l'Etat pour un progrès. Je considère que l'objectivisme sous ses différentes formes, aujourd'hui dominant dans la littérature universitaire, est, dans le meilleur des cas, utopiste et, dans le pire, dangereux pour les Etats les plus faibles.

    Ajouter au panier
    En stock
  • DAFETER WARAK

    BARJES JALAL

    Ajouter au panier
    En stock
  • IKHWATOUNA GHOURABA

    MAALOUF AMIN

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L'enquête de police n'aboutira jamais.
    Des années plus tard, au début de l'été 2018, lorsqu'un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d'imaginer qu'il va se retrouver plongé dans cette affaire.
    Que s'est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?
    Avec la précision d'un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au coeur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Né en Tunisie dans une modeste famille juive de langue maternelle arabe, formé dans les écoles de l'Alliance israélite universelle puis au lycée Carnot de Tunis, enfin à l'université d'Alger pendant la guerre et en Sorbonne à la Libération, Albert Memmi (1920-2020) se situe au carrefour de trois cultures et a construit une oeuvre abondante d'essayiste, mais aussi de romancier, sur la difficulté pour un minoritaire né en pays colonisé de trouver son propre équilibre entre Orient et Occident. De l'âge de 16 ans à sa disparition, il a tenu un journal, où il a recueilli ses rêves et ses cauchemars, ses doutes et ses illuminations, ses espoirs et ses désillusions, ses joies et ses frustrations?: une somme de réflexions au jour le jour qui éclairent d'une lumière crue un «?siècle épouvantable?» mais qui constituent aussi les fondations d'une oeuvre universelle.

    Qui est le jeune homme que nous suivrons pas à pas, de ses 16 ans à la quarantaine, dans ce premier volume du Journal?? Un minoritaire en pays dominé, né pauvre et honteux de ses origines, mais avide de culture et désireux d'en faire son destin?? Un enfant qui ne possède d'autre langue que «?le pauvre patois du ghetto?», mais rêve de maîtriser celle de Rousseau et de Gide, d'égaler - qui sait... - son maître Jean Amrouche, ou même le monumental François Mauriac?? Cet adolescent pacifiste, un peu dandy, brutalement confronté à la guerre et à la nécessité de prendre parti, ou ce Juif acculturé qui fait peu à peu l'expérience de sa condition, découvre les ostracismes dont il est de tous bords entouré, et qui apprend à s'en défendre??
    Que cherche-t-il?? Vivre à Tunis, en se calfeutrant dans les «?valeurs-refuge?» et les traditions de sa communauté, ou s'enfuir à Paris pour se mesurer à la modernité occidentale?? Étudier la médecine, la philosophie ou les sciences humaines?? S'étourdir dans les divertissements ou affronter le monde et ses contradictions, au risque de s'y brûler??
    Quelles sont ses ambitions, enfin?? Lutter parmi les siens au sein de mouvements de jeunesse ou se tenir à distance de tout militantisme pour mieux analyser les situations?? Défendre ses convictions par la plume ou s'inventer un monde de fiction capable de transcender ses déchirures intimes??
    L'âge d'homme arrivé, ce jeune inconnu déchiré, devenu Albert Memmi, s'est clairement défini comme colonisé à travers le Portrait du colonisé et comme Juif par le Portrait d'un Juif. Pendant la guerre, il a fait l'expérience de la souffrance physique et de l'engagement?; plus tard, s'éloignant des siens sans les renier, il a appris - sans jamais se compromettre - à en découdre avec l'Occident et avec l'altérité. Par l'écriture de deux romans autobiographiques, il s'impose comme écrivain de langue française?; comme enseignant-chercheur en philosophie et sociologie, il collabore avec Aimé Patri, Daniel Lagache et Georges Gurvitch à l'élaboration d'une pensée humaniste aux prises avec les défis de «?ce siècle de sciences, de progrès et d'effroyable bêtise?».
    L'extraordinaire itinéraire individuel que révèle ce Journal 1936-1962 possède sa moralité. Il prouve avec une exemplarité éblouissante que rien n'est jamais joué d'avance, que tout se conquiert?: en dépit de ses origines, au-delà de sa condition et malgré l'état cataclysmique du monde, le jeune homme parvient à percevoir, loin des «?vérités absolues?», la promesse effective de tous les possibles, les hypothèses infinies que nous offre l'existence.

  • Ajouter au panier
    En stock
  • Le scandale planétaire raconté de l'intérieur 19 mars 2018  : l'action de Facebook chute de 7 %. Le géant vacille. Il subit de plein fouet la réplique après le séisme du scandale Cambridge Analytica, ce cabinet spécialisé dans les études de consommation et d'opinion basé à Londres qui a influencé le comportement de dizaines de millions d'internautes en siphonnant leurs données à leur insu. Et permis la propagation, à grande échelle, de fake news et de messages incitant à la haine au moment du référendum pour le Brexit, puis de la campagne de Donald Trump aux États-Unis.

    Targeted est le récit glaçant de l'expérience de Brittany Kaiser, ancienne cadre de Cambridge Analytica devenue lanceuse d'alerte, au coeur du trafic de données personnelles. Elle y révèle comment des entreprises s'enrichissent grâce à l'utilisation d'informations relevant de la vie privée ; comment Cambridge Analytica a profité du laxisme de Facebook et de la législation américaine pour manipuler les électeurs ; et comment ce scénario risque de se répéter en 2020.
    À l'heure où la loi tente d'encadrer les pratiques des géants de la tech comme Facebook et Google, Targeted démontre qu'il est crucial d'agir pour réguler l'économie opaque des données personnelles, préserver la démocratie et la liberté de chacun.

  • Dans cette série d'entretiens avec la journaliste Catherine Lalanne, Yasmina Khadra retourne aux sources de sa vocation, contrariée par son destin miliaire. Arraché aux siens et privé de son enfance, le petit pensionnaire de l'École des cadets se réfugie dans l'amitié de ses camarades d'infortune et trouve la force d'accomplir son rêve d'écriture. Ni les années de combat dans le terrorisme, ni les comités de censure algériens ne l'empêcheront d'aller à la rencontre de millions de lecteurs dans le monde. Un destin hors norme, raconté sans détour, porté par le souffle de ses ancêtres poètes et l'amour d'une femme d'exception, une femme qui a donné son nom à l'auteur qu'elle aime et qui s'exprime ici pour la première fois.

    Ajouter au panier
    En stock
empty