Abhijit V. Banerjee

  • « Nous avons écrit ce livre pour garder espoir. Pour parler de ce qui ne s'est pas bien passé, et raconter pourquoi, mais aussi de tout ce qui est allé dans le bon sens ».
    Esther Duflo et Abhijit V. Banerjee.

    Face aux inégalités qui explosent, aux désastres politiques et aux catastrophes environnementales qui menacent de toutes parts, cet ouvrage montre que tout n'est pas perdu. Si des choix de politiques publiques nous ont menés où nous sommes, rien n'empêche d'en faire d'autres. À condition de dresser, d'abord, un constat honnête. Ces pages traquent les fausses évidences sur toutes les questions les plus pressantes : immigration, libre-échange, croissance, inégalités, changement climatique. Elles montrent où et quand les économistes ont échoué, aveuglés par l'idéologie.

    Mais l'ouvrage ne fait pas que renverser les idées reçues. Il répond à l'urgence de temps troublés en offrant un panel d'alternatives aux politiques actuelles. Une bonne science économique peut faire beaucoup. Appuyée sur les dernières avancées de la recherche, sur des expériences et des données fiables, elle est un levier pour bâtir un monde plus juste et plus humain.

    En cela, Économie utile pour des temps difficiles est aussi un appel à action.

  • Près d'un milliard de personnes vivent avec moins de un dollar par jour. Les politiques destinées à lutter contre la pauvreté semblent souvent incapables d'améliorer leurs conditions de vie. Cet échec pourrait-il être dû aux failles des théories qui sous-tendent ces programmes plutôt qu'au caractère écrasant de la tâche ?
    C'est cette hypothèse que défend cet ouvrage. Les experts ont pris l'habitude de décider à la place des pauvres de ce qui est bon pour eux sans prendre la peine de les consulter. Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo ont initié la démarche inverse. À distance des réflexes partisans, ce livre aborde ainsi le défi du combat contre la pauvreté comme une série de problèmes concrets qui, une fois correctement identifiés et compris, peuvent être résolus un à un.

  • FROM THE WINNERS OF THE 2019 NOBEL PRIZE IN ECONOMICS 'Wonderfully refreshing . . . A must read' Thomas Piketty In this revolutionary book, prize-winning economists Abhijit V. Banerjee and Esther Duflo show how economics, when done right, can help us solve the thorniest social and political problems of our day. From immigration to inequality, slowing growth to accelerating climate change, we have the resources to address the challenges we face but we are so often blinded by ideology. Original, provocative and urgent, Good Economics for Hard Times offers the new thinking that we need. It builds on cutting-edge research in economics - and years of exploring the most effective solutions to alleviate extreme poverty - to make a persuasive case for an intelligent interventionism and a society built on compassion and respect. A much-needed antidote to polarized discourse, this book shines a light to help us appreciate and understand our precariously balanced world.

  • Winner of the FT Goldman Sachs Business Book of the Year Award 2011 Why would a man in Morocco who doesn't have enough to eat buy a television? Why do the poorest people in India spend 7 percent of their food budget on sugar? Does having lots of children actually make you poorer? This eye-opening book overturns the myths about what it is like to live on very little, revealing the unexpected decisions that millions of people make every day. Looking at some of the most paradoxical aspects of life below the poverty line - why the poor need to borrow in order to save, why incentives that seem effective to us may not be for them, and why, despite being more risk-taking than high financiers, they start businesses but rarely grow them - Banerjee and Duflo offer a new understanding of the surprising way the world really works.

  • Documents how the world's poor are driven by the stress of their condition to make poor decisions about their lives and offers practical advice to the world's relief organizations about adopting new strategies to end the cycle of poverty.

empty